Interview de Nicolas Robineau

Mardi dernier, Nicolas Robineau réalisait un webinaire sur Google News.
Aujourd’hui il joue le jeu en répondant à une petite interview, et c’est pour nous l’occasion de vous annoncer sa présence à QueduWeb 2016 !

– Qui es-tu ? Présente-toi, ton entreprise, tes projets, tes rêves …

Salut à l’équipe de QueDuWeb, je m’appelle Nicolas Robineau. Après avoir été référenceur en agence pendant 3 ans, j’ai décidé de me lancer entièrement dans mon activité d’éditeur de sites internet en 2012. Auparavant, j’avais la double casquette autoentrepreneur/salarié, mais c’était trop, le besoin de liberté et de flexibilité de l’entrepreneuriat a rapidement pris le dessus.

Dans cette aventure, je ne suis pas seul puisque nous sommes deux associés dans notre entreprise « Studioclick » que je gère avec Simon Richomme. Nous éditons des sites internet, pour le moment à des fins alimentaires, j’entends que nous avons des projets plus grands que ceux proposés actuellement (nous éditons beaucoup dans le jeu et dans l’actualité locales), nous souhaiterions à terme lancer une vraie presse positive !

– L’année dernière, tu étais déjà à Queduweb, en tant que participant, mais pour cette édition c’est différent : voilà que tu passes de l’autre côté ! De quoi vas-tu nous parler ?

Il semblerait, il semblerait. Écoute, à quelques mois de l’échéance, je ne peux encore pas trop te dire le contenu du sujet, en revanche je peux t’affirmer que se sera un sujet sur nos travaux en cours qui ont eu du succès. En somme, mes conférences sont du 100% retour d’expérience avec la présentation de « study case », cela donne un caractère « unique » aux conférences et je pense que ça tient bien en haleine le public qui en ressort, du moins j’espère, avec des idées pleines la tête !

Quelques pistes cependant à te donner. Cela parlera certainement de Relations Presse et d’International, tout ce que je peux te dire pour l’heure 😉

– Qu’as-tu retenu de cette première édition ?

Ce que j’ai retenu est assez simple, étant moi même organisateur d’un événement webmarketing (WebCampDay sur Angers), j’ai eu plutôt le regard de l’organisation et c’était juste vraiment chiadé pour une première. Les têtes d’affiches étaient présentes, des speakers qui sont à l’aise en public et des « flash conf » qui donnent la chance à certains de s’entraîner sans plonger si ça rate. Le buffet du midi était top et j’ai trouvé que l’after était très bien suivi contrairement à beaucoup d’autres événements (notamment le WebCampDay 😉 ). On voit qu’il y a de l’envie et du cœur, ça donne de suite un événement incarné et réussi !

4

– Qu’est-ce que tu attends, en tant que « spectateur » de cette deuxième édition ?

Comme je te disais lors de la « présentation de ma conférence », j’aimerais être surpris par des conférences basées sur des retours d’expérience. Je trouve qu’en SEO, on commence sérieusement à tourner en rond au niveau des sujets exploités et si je me rends dans un événement comme le QueDuWeb, j’espère voir autre chose que ce que je peux lire sur les blogs au quotidien.

À savoir, qu’une personne nous envoi du spirit plutôt que des informations connues. Pour le reste, que tout soit comme l’année dernière, buffet, accueil, gestion des temps de pause, stand photo et interview sympathique !

– Un petit mot pour la fin ?

J’espère qu’en plus de la bonne bouffe du buffet on aura droit à un temps radieux pour que la fête du QueDuWeb soit complète. L’emplacement sur Deauville est parfait et comme l’année dernière, la vie de la ville est encore assez calme, idéal pour se retrouver entre webeux dans l’un des poumons de la Normandie.

 

Lucie est en charge de la logistique et de l’organisation des évènements liés aux ix-labs (queduweb et iSWAG) et s'occupe de la communication (animation sur les réseaux sociaux et réalisation des supports visuels). Elle est aussi rédactrice freelance spécialisée dans le contenu optimisé SEO.